Portrait psychologique de Volga et la crise d identité dans La mauvaise leçon de Diable et la tyrannie exercée à un peuple de Farkhondeh Aghaei, selon la théorie de Karen Horney
Abstract:
L’identité, ce concept polysémique, est perçu comme un cadre de comportement et fixe les conduites d’un individu. Les frustrations consécutives issues des pressions sociales provoquent une crise identitaire de sorte que le sentiment d’identité de l’individu se brise. Farkhoneh Aghaei a réussi à montrer cette crise dans La mauvaise leçon de Diable et la tyrannie exercée à un peuple, par une femme arménienne qui a vécu cet état de crise. Divorcée, et malgré la mauvaise situation économique, cette femme vit comme une princesse. De nombreux psychologues font des recherches sur l’identité, afin de trouver les éléments susceptibles de provoquer cette crise identitaire. Notre démarche critique est basée sur la psychologie de Karen Horney, psychologue allemande, qui étudie les fondements psychologiques de l’individu, et sa théorie montre que les gens recourent inlassablement aux stratégies de comportement face aux facteurs sociaux. Elle observe trois types de comportement face à un monde potentiellement hostile : Conformité, agression et détachement. Le but de la présente recherche est d’étudier la personnalité de Volga, le personnage principal de l’œuvre d’Aghaei, afin de démontrer ses stratégies pour se défendre dans un contexte social particulier. Nous étudierons comment l’autrui et l’environnement dirigent Volga vers une crise d’identité.
Language:
French
Published:
Recherches en Langue et Littérature Françaises, Volume:10 Issue:18, 2017
Pages:
143 - 163
magiran.com/p1675172  
روش‌های دسترسی به متن این مطلب
اشتراک شخصی
در سایت عضو شوید و هزینه اشتراک یک‌ساله سایت به مبلغ 300,000ريال را پرداخت کنید. همزمان با برقراری دوره اشتراک بسته دانلود 100 مطلب نیز برای شما فعال خواهد شد!
اشتراک سازمانی
به کتابخانه دانشگاه یا محل کار خود پیشنهاد کنید تا اشتراک سازمانی این پایگاه را برای دسترسی همه کاربران به متن مطالب خریداری نمایند!